Un Bayashi au Japon


Depuis 2005 au Japon en tant qu'etudiant, boulanger, puis hotelier a
divers endroits. Decouvrez ma vie d'expatrie et le Japon qui m'amuse
et me fait reflechir. En photo autant que possible.

Hiroshima Weather Forecast, Japan
Recueil de 51 cart...
By Baillehache Pascal

02 novembre 2008

Sou Sou

Avec l'arrivee du froid je devais abandonner mes 草履 (zouri, sandalettes de paille de riz) et revenir a quelque chose d'un peu plus couvert et chaud. Aller faire les magasins, horreur ! Epaule d'une Junko bienveillante je me dirige donc vers Teramachi, "centre-ville" de Kyoto. Dans une des toutes petites ruelles qui relient cette grande allee marchande couverte aux rues alentours, nous avons decouvert une merveille. Un magasin ou j'ai quasi instantanement envie de tout acheter c'est pas tout les jours que ca arrive !
Le magasin en question s'appelle SOU SOU, les japonophiles s'amuseront a lire l'origine du nom ici. C'est un magasin de vetements/chaussures/articles divers exploitant les textiles produits par le designer 脇阪克二 (Wakisaka Katsuji).

Les chaussures qui m'ont seduit cette fois ci, ce sont des 地下足袋 (jikatabi). Ce sont des chaussures creees a partir des 足袋 (tabi), des sortes de chaussettes en tissu epais avec pouces separes, portees avec des zouri et les vetements traditionnelles japonais. Uniquement faites de tissu elles ne permettaient pas de marcher en exterieur. Des versions en materiaux plus resistants et epais apparaissent ensuite pour transformer cette chaussette en chaussure, la jikatabi est nee. On l'appelle parfois la chaussure du ninja car rmeme renforcee elle ne restait qu'une enveloppe tres legere du pied, garantissant un sens du toucher tres fort avec le sol, le silence lors de la marche, de la force grace a la mobilite du pied, et des empreintes plus difficiles a interpreter. Aujourd'hui elle reste incontournable dans certaines professions telle que charpentier, ou jardinier. En echange d'une protection minime au choc et ecrasement, elle leur assure une agilite avantageuse. On peux d'ailleurs s'en acheter pour une somme derisoire dans les magasins specialises dans l'outillage. Au debut du XXe siecle, le fondateur japonais de Bridgetstone Shojiro Ishibashi invente et depose le brevet de la jikatabi moderne. Tissu epais et semelle de caoutchouc, elle garde de ses origines la separation du pouce avec les autres doigts, une plus grande legerete et souplesse qu'une chaussure, et son systeme de fermeture typique a l'arriere de la cheville. Couple aux tissus de Wakisaka Katsuji on obtient quelque chose de vraiment beau et agreable a porter. Des versions melangeant le style d'autres chaussures modernes apparaissent egalement, comme des 'jikatabi sneackers'. Les prix commencent vers 5000 yen pour ces versions 'ville' de la jikatabi.

DSC_0001

Modele a motif de grues volantes

DSC_0004

Fermoir a l'arriere, le long de la cheville, des clips en metal viennent se prendre dans des cordelettes cousues sur la face opposee. Invisible une fois ferme, facile a fermer et ouvrir et pourtant tient solidement quand on marche. La jikatabi traditionnelle montent le long du mollet. Celle ci s'arrete a la cheville comme une chausure classique.

DSC_0005

Semelle en caoutchouc souple avec pouce separe. Ca reste tres mince par rapport a une chaussure classique. Aussi ils vendent separement des semelles et des demi semelles (talonnette) a rajouter a l'interieur de la jikatabi pour plus de confort.

DSC_0009

Le systeme de fermeture et l'interieur en tissu brode (a l'effigie du symbole du magasin) permettent egalement d' "ouvrir" la jikatabi et de la porter comme un sabot. Toujours confortable, ca laisse circuler l'air quand il fait chaud et ca tient toujours parfaitement au pied grace a la separation du pouce.

Autre chose qui m'a particulerement amuse : en entrant dans le magasin je suis tombe nez a nez avec un logo que j'aurai cru tombe aux oubliettes pour toujours, celui du Coq Sportif. Sou Sou travaille en partenariat avec eux parait-il. J'avais un peu de mal a me souvenir ce qu'il faisait et il a fallu que je me rafraichisse la memoire avec Wikipedia, ou j'ai decouvert que la marque essaie de renaitre de ses cendres depuis l'annee derniere...

Coordonnees du magasin :

SOUSOU
11:00-20:00
075-212-8005
〒604-8042
京都市中京区新京極通四条上ル二筋目東入ル二軒目P-91ビル1F
Sur Google Map

Posté par bayashi à 12:39 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Tags : , , ,

Commentaires

    Oui, j'en ai deja vu ! Et meme a Caen il y a un magasin qui en importe !
    J'aurais bien voulu en commander mais le probleme c'est qu'en France je chausse du 49-50, deja j'ai du mal a trouver une correspondance avec la taille japonaise, et puis pour trouver une boutique japonaise qui fait cette taille la, ca dois pas etre evident.
    Si jamais tu as un conseil la dessus ca m'interesse beaucoup !!!

    Posté par princedelu, 02 novembre 2008 à 18:01
  • Pour le coq sportif, tu es serieux?
    J'en ai vu pas mal autour de Kobe et les gens pensaient meme que c'est une marque tendance chez nous trop a la mode etc ;D

    Merci pour le magasin, je pense y faire un tour un de ces 4, j'ai tjr ete interesse par ce type de chaussures !

    Posté par oldergod, 02 novembre 2008 à 23:37
  • Elles sont bien jolies dis moi !
    En France, je crois qu'on peut trouver ce genre de produits, car une collègue à mon copain en a. Mais par contre, je ne sais pas par quel moyen elle se les ai procuré.
    Quoiqu'il en soit, ça m'a donné envie de m'en acheter. En Hiver, lorsqu'il fait vraiment froid, ça tient bien chaud au pied ? Parce que quand il fait à peine 1 ou 2 degrés, ce sont mes pieds qui sont les premiers gelés. >_<

    Posté par IcingSugar, 03 novembre 2008 à 01:27
  • le coq

    le coq est à la mode au japon et le redeviens aussi en europe et particulièrement en France , ya qu'à jeter un coup d'oeil à leur site internet

    Posté par daniel, 04 novembre 2008 à 23:28

Poster un commentaire